Concert croisé /

Degiheugi Orchestra

Degiheugi & l’Ensemble Instrumental de la Mayenne

Ven. 24 nov. | Sam. 3 fév. | Ven. 7 juin

Quand la musique puissamment cinématographique d’un beatmaker, passé maître dans l’art de brouiller les repères stylistiques, rencontre un ensemble classique dirigé par une jeune cheffe mordue de croisements artistiques…

L’aventure Degiheugi Orchestra s’impose comme une évidence : cumulant plus de 35 millions d’écoutes sur les plateformes de streaming, les compositions de ce musicien lavallois convoquent depuis toujours des sonorités orchestrales, puisées dans le fabuleux répertoire des 60’s et 70’s, de la soul millésimée à la samba tropicale…

Véritables BO de films imaginaires, ses morceaux possèdent une force narrative puissamment immersive. Une dimension cinématographique magnifiée par cette relecture orchestrale inédite de 14 pépites du répertoire de Degiheugi. Clins d’oeil aux compositeurs de musique de films Ennio Morricone, Lalo Schifrin ou François de Roubaix, pluies de cordes romantiques, vents éclatants et flûtes virevoltantes y flirtent sans complexe avec guitares wah wah, contrebasse jazzy et rythmes hip hop.

Embarquant 16 musiciens de l’Ensemble Instrumental de la Mayenne pilotés par la jeune cheffe Chloé Meyzie, cette odyssée électro-symphonique promet à nos imaginaires de singulières envolées !


Dans le cadre des saisons culturelles du Théâtre de Laval, de L’Ernée et du Carré, scène nationale.

Une odyssée électro-symphonique inédite

Distribution

Machines, platines : Degiheugi

Cheffe d’orchestre : Chloé Meyzie

Violon : Ekaterina Debiak, Marie Weisse, Amandine Bonhomme, Bérengère Fleury. Alto : Daniela Graterol. Violoncelle : Véronique Ferrand.

Basson : Hervé Guéguen. Clarinette : Julie Camy. Cor : Rémi Ferrand. Flûte, piccolo : Clotilde Léturgie. Saxophones : Johann Guihard. Trombone : Laurent Lair. Trompette : Antoine Candela.

Guitares : Matthieu Quelen. Basse, contrebasse : Éric Onillon.

Arrangements : Sébastien Blanchon.

Régie son : Thomas Ricou.
Régie retour : Sébastien Gourdier.
Régie lumières : Florian Ruault.

Production

Poc Pok, Mayenne Culture, X-Ray production, Endless Smile, Le Théâtre de Laval, Le Quarante.